Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Interet de l'ostéopathie à la suite d'une opération chirurgicale, à court terme comme à long terme.

Interet de l'ostéopathie à la suite d'une opération chirurgicale, à court terme comme à long terme.

Le 15 juillet 2017
Interet de l'ostéopathie à la suite d'une opération chirurgicale, à court terme comme à long terme.

Les raisons de subir une opération chirurgicale sont très nombreuses et variées au point qu'aujourd'hui presque tout le monde est déjà passé entre les mains d'un chirurgien. De nos jours les opérations sont très bien maitrisées et les progrès en anesthésie sont tel qu'il n'est plus nécessaire d'endormir complètement les patients dans de nombreux cas.

Et pourtant nombre de patients viennent consulter un ostéopathe pour un problème qui se trouve être en lien avec une ancienne opération.

Pour quels types d'opération l'ostéopathie peut-elle être bénéfique?

L'opération chirurgicale bien que bien maitrisé aujourd'hui et bénéficiant d'anesthésie et d'antalgique très efficace est par nature traumatique. Il s'agit en effet d'ouvrir une partie du corps afin d'agir directement sur celui-ci en retirant une structure, en réparant une structure comme dans le cas de fracture, en remplaçant une articulation par une prothèse, en nettoyant un abcès lors d'infections graves. La nature de ces actes oblige des actions souvent violentes, bien que maitrisé ces traumatismes seront traités malgré tout par le corps comme tel et il fera son possible afin de s'en réparer. Cette récupération est souvent le siège de perte de mobilité entrainant des compensations des structures en lien avec le lieu de l'opération.

Quels types de séquelles les opérations peuvent laisser et comment l'ostéopathie peut-elle apporter une solution?

Cela dépend bien entendue de la nature de l'opération. Nous aborderons ici deux exemples.

L'incision des tissus du corps va toujours provoquer une cicatrice source d'adhérence et de perte de mobilité dans la zone concernée. L'ostéopathie ne permet pas de faire disparaitre ces adhérences (seul le bistouri le peut mais au prix de nouvelles adhérences). En revanche l'ostéopathie permet de redonner de l'élasticité à ces tissus.

Lors d'opérations une partie d'une structure peut être retiré comme dans la cholécystectomie (retrait de la vésicule biliaire) ou l'hystérectomie (retrait de l'utérus). Les structures du corps s'adaptent à l'espace qui s'offre à elles. Cependant trop d'espace n'est pas synonyme d'une meilleure organisation. Cela peut au contraire perturber le bon fonctionnement des différentes structures via les tensions que cela peut entrainer sur leur attache. L'ostéopathie ne peut remplir le vide laisser par la structure retirer mais elle peut aider le corps à s'adapter au mieux à cette situation.

A la suite d'une opération il n'est pas nécessaire de courir chez l'ostéopathe, le corps va travailler de lui-même à cicatriser et se remettre de l'opération. Cependant après quelques mois il peut être intéressant de faire un check-up afin de s'assurer de la bonne récupération du corps. En cas de doute n'hésitez pas à contacter votre ostéopathe Pierre Barral pour plus de renseignements.