Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La plagiocéphalie, le torticolis congénital et autres aplatissement du crâne chez le nourrisson

La plagiocéphalie, le torticolis congénital et autres aplatissement du crâne chez le nourrisson

Le 05 avril 2017
La plagiocéphalie, le torticolis congénital et autres aplatissement du crâne chez le nourrisson

Qu'est-ce qu'une plagiocéphalie? Qu'est-ce qu'un torticolis congénital?

La plagiocéphalie est un aplatissement de l'arrière du crâne du nourrisson, le plus souvent unilatérale. Cette déformation peut être présente dès la naissance ou bien s'installer au fur et à mesure dans les premières semaines suivant la naissance. Dans les deux cas on retrouvera à terme cet aplatissement du crâne ainsi qu'un positionnement de la tête en rotation. Cela a pour conséquence des tensions dans la nuque et le reste du dos mais aussi plus à distance des troubles ORL du fait de la déformation des os du crâne.

Mais comment différencier ces deux problèmes? Cela se fait par leur origine.

Quels sont les mécanismes d'apparition de la plagiocéphalie et du torticolis congénital?

Le cas du torticolis est en fait un simple spasme du muscle sterno-cléido-mastoïdien qui relie l'arrière du crâne à la clavicule. Ce spasme peut se produire lors de l'accouchement, dès lors il force le nourrisson à adopter une position de la tête en rotation. Mais surtout, il va, par sa tension, empêcher le bon développement des os de l'arrière du crâne. Chez le nourrisson le crâne est très malléable les os ne sont pas encore solidifier cette simple tension musculaire suffit donc à provoquer cette déformation du crane qui va apparaitre progressivement.

La plagiocéphalie, elle a des origines qui sont toujours discutées. Les ostéopathes mettent en cause la perte de mobilité d'une suture crânienne celle-ci empêchant une croissance du crâne harmonieuse donnant l'aplatissement du crâne.

Comment l'ostéopathie peut-elle prendre en charge la plagiocéphalie et le torticolis congénital?

L'ostéopathe en redonnant de la mobilité aux sutures crânienne impacter va permettre un bon développement du crâne. La déformation disparaîtra en quelques semaines au fur et à mesure de la croissance. 

Dans le cas du torticolis congénital le relâchement du muscle permettra de libérer l'ensemble des structures perturbé par les tensions engendrées. Dans ce cas-ci de la kinésithérapie peut également être fait.

Dans tous les cas il est également important de stimuler la rotation de la tête de l'enfant des deux cotés afin qu'il prenne bien conscience de cette possibilité.

Pour plus d'informations sur la prise en charge du nourrisson en l'ostéopathie je vous invite à consulter cette page: http://www.osteopathe-sannois.com/nourrissons.php