Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La prise en charge ostéopathique avant une opération chirurgicale.

La prise en charge ostéopathique avant une opération chirurgicale.

Le 25 mai 2017
La prise en charge ostéopathique avant une opération chirurgicale.

Il arrive certains cas où il devient nécessaire pour un patient de subir une intervention chirurgicale. Il en existe différentes nécessitant plus ou moins de temps pour se rétablir et présentant un risque de douleur résiduelle variable.

L’ostéopathie pré-opératoire dans un but d’amélioration post-opératoire

Dans la période pré opératoire le corps est souvent affaibli, l’opération ayant justement pour but de renforcer le corps et de permettre à la structure opérée de remplir à nouveau sa fonction. Ce n’est pas sans rappeler le principe de base de l’ostéopathie. Cependant dans le cadre d’une opération, le plus souvent il va être question d’influer sur une structure dont l’anatomie est lésée. L’ostéopathie ne peut alors pas être une fin en soi. Elle pourra permettre une meilleure fonction du corps de façon limitée dans le temps.

Mais alors pourquoi avoir recours à l’ostéopathie dans ce cas? Tout simplement parce qu’une opération chirurgicale est avant tout un acte traumatisant pour le corps. Il s’agit de le percer, scier, découper, recoudre, etc. Cet aspect n’est pas dépendant du praticien il est inhérent à l’acte pratiqué. Or si le corps fonctionne bien il sera plus à même de répondre de manière appropriée à cette « agression ». Le but est donc de redonner une bonne fonction au corps et à la structure opérée afin de permettre au corps de mieux récupérer de l’opération et que la période post-opératoire soit moins douloureuse. Ce type de traitement est efficace notamment dans le cadre de PTG (prothèse totale de genou) ou de chirurgie parodontale.

L’ostéopathie pré-opératoire à visé préventive.

Il existe certains cas où l’opération présente un risque important et où l’ostéopathie peut soulager de façon durable bien que nécessitant un suivi pour maintenir ce soulagement. Il peut donc être préférable d’essayer un traitement ostéopathique dans ce genre de cas avant d’envisager de passer sur la table d’opération. C’est le cas notamment pour certaines hernies discales.

Enfin certaines opérations, sont dites exploratoires. Il s’agit d’une opération qui est réalisée dans un but diagnostique et thérapeutique. Dans certains cas les examens réalisés ne permettent pas de trouver l’origine du problème d’un patient. Il peut alors leur être proposé par le chirurgien d’aller voir directement. Si le risque est rarement important dans ce type d’opération il s’agit néanmoins d’une procédure invasive demandant une préparation importante et possiblement une période de convalescence. Il peut donc être intéressant d’essayer l’ostéopathie qui s’appuie sur un diagnostique et une approche différente de la médecine allopathique.

N'hésitez pas à prendre contact avec votre ostéopathe pour en savoir plus.