Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le deuil et autres traumatismes émotionelles pris en charge grâce à l'ostéopathie: le somato émotionelle

Le deuil et autres traumatismes émotionelles pris en charge grâce à l'ostéopathie: le somato émotionelle

Le 05 juillet 2018

Au cours de notre vie nous devons faire face à de nombreuses épreuves. Elles ne sont pas toutes physiques mais émotionnelles comme lors du deuil d'un proche. Votre ostéopathe à proximité d'Ermont dans le Val d'Oise vous explique comment des douleurs peuvent apparaitre à la suite d'un traumatisme émotionnel et comment l'ostéopathie peut les prendre en charge.

Le deuil et autres traumatismes psychologiques

Certains événements peuvent nous blesser non pas physiquement mais dans notre psyché. la perte d'un être cher, une agression, même sans contact physique ou même être simplement témoin de certains événements. Ces événements peuvent marquer par des facteurs physiques ou moraux. Dans certains cas le traumatisme va rester longtemps au point de créer des réactions anormalement fortes à des situations normales on parle alors de stress post-traumatique.

Il est important dans le cas d'un traumatisme psychologique de réfléchir à la possibilité d'une psychothérapie. C'est une démarche qui peut être proposée au patient, mais le patient doit la faire pour lui-même et non pas sur "prescription".

L'ostéopathie ne peut pas remplacer une psychothérapie. Elle peut aider les patients à mieux appréhender leur traumatisme dans les cas somato émotionnelle mais elle ne permettra pas certaines étapes essentielles dans la prise en charge d'un traumatisme psychologique.

Qu'est-ce que le somato émotionnelle?

Lors d'un traumatisme une partie du système nerveux va être sollicitée pour répondre à un stress. On y trouve donc une accélération des rythmes cardiaque et respiratoire par exemple. Cependant les différents mécanismes du cerveau peuvent être dépassés par la situation. Comme toujours quand une structure du corps n'arrive pas à gérer une situation par elle-même une autre va compenser. Si cela est sans conséquence sur l'instant plusieurs semaines après des douleurs peuvent apparaitre dans cette structure sans que le patient ne fasse forcément le lien. On se retrouve alors avec une structure dysfonctionnelle sans cause apparente. 

De la même manière que la marque du traumatisme est présente dans les pensées du patient cette structure est elle aussi marqué par cet événement. Bien entendu il ne s'agit pas de quelque chose de conscient, seule une partie du système nerveux dans l'encéphale nous permet d'avoir conscience de notre corps.

La somatisation si elle est plutôt bien acceptée dans le monde médical est encore mal comprise. La façon dont un souvenir donné est stocké est encore inconnu on ne connaît que les régions sollicitées dans le cerveau. L'explication n'est encore que sous forme d'hypothèse. L'une d'entre elles est que l'ensemble des neurones provoquent des douleurs et contractions réflexes très localisées dans la structure concernée. La contractilité des fascias de la région crée ainsi des cercles vicieux entretenant les messages nerveux.

Le travail de l'ostéopathe en somato émotionnelle

Au cours de la consultation l'ostéopathe va sentir la qualité des tissus. Celle-ci donne beaucoup d'information et peut renseigner sur l'origine du dysfonctionnement. En posant des questions au patient on peut avoir une idée assez précise de la cause de la douleur. L'ostéopathe ne connaît pas l'histoire derrière la dysfonction mais peut déterminer si un événement traumatique est lié aux douleurs.

Dans le cas de somato émotionnelle  il arrive que le patient ressente certaines émotions lui rappelant l'événement (tristesse, colère, peur) au cours du traitement. En relâchant les différents tissus, l'ostéopathe brise l'ensemble des facteurs entretenant la réaction aux traumatismes dans la structure.

Il est important de se rendre compte qu'il s'agit d'une réaction physique auto-entretenue aussi même si le traumatisme est ancien et qu'il a effectué une psychothérapie lui ayant permis d'intégrer ce traumatisme et d'en "guérir" l'aspect somato émotionnelle peut rester présent et nécessiter une prise en charge. A contrario un patient qui sera traité par ostéopathie peut prendre conscience de la façon dont le traumatisme passé l' affecte et entamera une psychothérapie.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à prendre contact avec votre ostéopathe.