Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le poid, facteur de risque des douleurs articulaires. Impératif du régime ou simplement ostéopathie?

Le poid, facteur de risque des douleurs articulaires. Impératif du régime ou simplement ostéopathie?

Le 15 février 2018

Lors de mes consultations, dans mon cabinet à Sannois ou lors d'événements ponctuelles dans le Val-d'Oise. J'entends régulièrement des patients se plaindre de douleurs articulaires et associer leurs douleurs à leur poids.

Il est vrai que le surpoids et l'obésité sont reconnues comme des facteurs de risque des douleurs articulaires. Cependant, il y a quelques mois une jeune femme sportive m'a dit que son médecin justifiait ses douleurs lombaires par son "surpoids". Cette femme pesait 60 kilos pour 1m70, inutile de dire que son surpoids n'était qu'une vue de l'esprit.

Cette anecdote montre une dérive de plus en plus importante des patients et parfois même du corps médical consistant en cas d'absence d'explication face à une douleur à donner un bouc émissaire au patient plutôt que de reconnaitre son ignorance.

Nous allons donc revoir comment le poids peut influencer les douleurs articulaires.

Qu'est-ce qu'un facteur de risque?

Le poids est un facteur de risque de nombreuses pathologies. Est-ce à dire que passé un certain chiffre sur la balance nous sommes promis à toutes ces maladies? Non, bien entendu mais face à un individu ayant un point dans la "norme" le risque est plus important que l'on retrouve une pathologie telle que le diabète ou l'arthrose. 

Afin d'approfondir le sujet je vous recommande la vidéo de la chaine risque alpha.

Quels risques sont associés au surpoids?

Le surpoids est un facteur de risque de nombreuses pathologies en plus des douleurs articulaires. En voici une liste non exhaustive:

-Les risques cardio-vasculaires tels que l'hypertension ou le diabète.

-Les excès d'acide urique comme la goutte ou les coliques néphrétiques.

-Les troubles digestifs comme les calculs biliaires ou les reflux gastro œsophagien.

Il s'agit là d'un ensemble de pathologies sur lesquelles le poids favorisera l'apparition sans que celle-ci soit obligatoire.

Comment savoir si le poids a une incidence sur la douleur?

Il n'y a pas de réponse absolue mais plusieurs questions à se poser.

La première chose à se demander est votre poids a-t-il beaucoup varier au cours des derniers mois? Une importante variation du poids survenu rapidement peut provoquer des déséquilibres posturaux. Dans ce cas, l'ostéopathie permet de rééquilibrer le corps et de faire disparaitre la douleur. Cette variation marche dans les 2 sens, la prise comme la perte de poids.

Si votre poids n'a pas bougé depuis un moment dans ce cas il faut se demander en effet quelle est l'ampleur du surpoids? Est-il associé à une absence d'activité sportive? Avez-vous certaines pathologies telles que hernie discale, diabète, trouble digestif? Certaines de ces pathologies peuvent être à l'origine de la douleur et peuvent être prises en charge par l'ostéopathie. Cependant, ces mêmes pathologies peuvent être liées au surpoids et à l'alimentation. Il est donc difficile dans certains cas de prévoir l'efficacité de l'ostéopathie.

S'il est vrai que certaines douleurs sont imputées aux poids à tort. Il est parfois indispensable de le prendre en charge. Les régimes ne sont pas une bonne solution à cette fin. Il est important de changer l'hygiène de vie du patient dans ce cas (les nutritionnistes étant spécialisé dans le domaine). 

Pour plus d'informations n'hésitez pas à contacter votre ostéopathe.