Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Octobre rose, l'ostéopathie dans le traitement ou les suites d'un cancer du sein.

Octobre rose, l'ostéopathie dans le traitement ou les suites d'un cancer du sein.

Le 25 octobre 2018

Cette année est la 25è campagne octobre rose contre le cancer du sein. En tant qu'ostéopathe nos capacités ne nous permettent pas de lutter contre le cancer. Cependant l'ostéopathie peut aider à supporter les traitements ou travailler sur les conséquences de ces traitements.

Pour plus d'informations sur le cancer du sein n'hésitez pas à visiter le site de l'association le cancer du sein, parlons en!

Quels sont les traitements utilisés dans le cancer du sein?

Le traitement d'un cancer du sein va varier selon sa nature.

Le plus fréquent aujourd'hui reste la chirurgie.En fonction de la taille de la tumeur le sein pourra être conservé en revanche l'ablation de la chaine  ganglionnaire de l'aisselle est systématique afin s'assurer de l'absence de cellule tumorale.

La chirurgie sera souvent associée à une radiothérapie qui consiste à bruler de façon précise la zone de la tumeur à l'aide de rayons.

La chirurgie peut également être associée à une chimiothérapie. Les tumeurs sont plus vascularisé que le reste des cellules du corps. Elles sont également moins nombreuses et plus fragiles. La chimiothérapie n'est pas spécifique aux cellules cancéreuses, le corps entier va donc souffrir de la toxicité du produit. Ceci explique les effets secondaires de ce type de traitement.

Quels sont les apports de l'ostéopathie dans la prise en charge des patientes?

L'ostéopathie ne peut malheureusement pas augmenter l'efficacité d'un traitement du cancer du sein. En revanche la prise en charge ostéopathique peut grandement améliorer les conditions de vie des patientes pendant et après le traitement.

Lors de la chimiothérapie

Le médicament utilisé est comme tout médicament non spécifique. Le corps va donc le prendre en entier. L'ostéopathe peut aider les organes sans cellules cancéreuses à mieux encaisser la chimiothérapie. Cette prise en charge permet d'atténuer certains effets secondaire du traitement et rend celui-ci plus facile à vivre pour la patiente.

Les suites opératoires

En cas de chirurgie deux aspects sont souvent problématiques pour les patientes.

Les tensions liées à la cicatrice

Elles diminuent la mobilité du bras et la rendent plus douloureuse. L'ostéopathe peut travailler sur ces tissus afin de leur redonner de la souplesse et améliorer la mobilité de la patiente.

Les troubles de la circulation dans le bras du même coté

Lors de l'opération il est très fréquent que la chaine    ganglionnaire axiale soit retirée afin de s'assurer que les cellules cancéreuses ne vont pas se propager dans le reste du corps. Cette chaine ganglionnaire permet également de drainer via le système lymphatique une partie des liquides du bras concerné. En l'absence de cette chaine le système veineux est beaucoup plus sollicité. On observe alors un gonflement du membre supérieur avec une sensation de lourdeur du bras. En travaillant sur les différents tissus l'ostéopathe peut aider le corps à mieux drainer ce bras et diminuer les symptômes.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à prendre contact avec votre ostéopathe.