Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Sport et ostéopathie, la prise en charge des footballeurs.

Sport et ostéopathie, la prise en charge des footballeurs.

Le 14 août 2018

Le monde du football intègre de plus en plus l'ostéopathie dans la vie des équipes avec pour certaines un ostéopathe membres du staff. Qu'il s'agisse de l'équipe de France ou de club des différentes divisions, de plus en plus de joueurs font appel au service d'un ostéopathe. Pierre Barral ostéopathe dans le Val d'Oise nous explique les bienfaits de l'ostéopathie.

Quelles sont les blessures les plus fréquentes au football?

Le football est un sport qui va principalement solliciter les membres inférieurs. C'est donc surtout sur ces structures que vont se concentrer les douleurs ainsi que les blessures du footballeur.

Les atteintes ligamentaires du genou

Les genoux sont des articulations régulièrement touché chez le footballeur. Ceux-ci ont un rôle très important dans l'adaptation du mouvement ainsi que dans la force du membre inférieur. Ainsi qu'il s'agisse de shooter, de dribler ou simplement de courir le genou va être très sollicité. C'est une articulation très instable qui va être renforcée par des ligaments dont le rôle est de maintenir l'articulation et coordonner la contraction des muscles pour un bon mouvement et un bon maintien articulaire. Les ligaments sont donc en premières ligne en cas de choc ou de mouvement trop fort. Cela peut mener à des entorses et dans les cas les plus graves à des ruptures de ligaments (bien que rares).

Les entorses de chevilles

De loin la blessure la plus fréquente. Son mécanisme et sa prise en charge ostéopathiques ont été développé dans l'article suivant.

Les douleurs musculaires

Elles apparaissent principalement sur les membres inférieurs. Elles sont fréquentes sur les muscles adducteurs de la hanche. Elles peuvent être liées à un trouble articulaire. Dans le cas des muscles adducteurs c'est souvent lié à une perte de mobilité du pubis. La symphyse pubienne est un amortisseur, lorsqu'elle s'impacte l'amortie disparait et les muscles encaissent des chocs plus importants. Cela provoque un épuisement musculaire qui se traduit par des douleurs.

Peut-on voir un ostéopathe si l'on n'a pas de blessure?

L'ostéopathie a vocation à être préventive même si dans un contexte sportif la visite se fait le plus souvent suite à l'apparition d'une gêne ou d'une douleur. Il donc possible de voir un ostéopathe que l'on ait une douleur ou non.

En l'absence de motif de consultation l'ostéopathe va s'assurer de la bonne mobilité de chaque tissu du corps afin de leur permettre un fonctionnement optimal et une bonne capacité d'adaptation. Ce fonctionnement pourra permettre au corps de mieux réagir à l'action et donc rendre certaines blessures plus rares.

Par exemple, un patient dont les chevilles sont parfaitement fonctionnelles a un risque moins important de se faire une entorse.

Ostéopathes et kinésithérapeute, qui voir et quand?

Il est important de savoir que les deux sont dignes d’intérêt dans des situations différentes. On peut résumer ces situations à la façon dont le corps va travailler. 

Dans le cas d'un travail avec le kiné, le travail en lui-même va avoir pour but d'aider le corps à récupérer d'un effort important. Le travail d'un ostéopathe va permettre au corps une récupération plus facile dans la durée.

Les deux sont donc important et complémentaire. Ainsi le kiné sera vu de façon régulière et rapproché pour une aide à la récupération suite à un effort particulièrement intense ou après une blessure. L'ostéopathe lui sera vu moins fréquemment pour s'assurer que le corps peut utiliser toutes ses ressources pour la récupération aussi bien après les efforts que suite à une blessure.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à contacter votre ostéopathe.